Une broderie improvisée – le défi du mois de mars

 dans créations personnelles, Mes ouvrages

Vous le savez maintenant, chaque mois, je me lance un petit défi pour travailler sur la créativité et explorer de nouvelles pistes.

En mars, le défi était d’improviser une broderie à partir de la base suivante :

exercice pour apprendre à poser des perles au crochet de lunéville

Cette forme, un peu spéciale, est une ligne de perles de rocaille posées au crochet. Un exercice réalisé dans le cadre de mon apprentissage à la broderie perlée de Lunéville.

Une fois terminé, cet exercice n’était pas des plus joli (un morceau de cervelles comme dirait mon homme).

Je suis donc partie sur l’idée d’improviser une broderie autour de cette ligne pour la transformer en quelque chose de plus abouti.

Une broderie improvisée

broderie improvisée - Patience et petits points

La première étape est de placer des éléments, sans trop réfléchir, en se laissant guider par la forme (Il n’y a pas de recherche avant projet pour cette réalisation).

C’est le moment de lâcher prise. Je jongle entre les matières pour apporter volumes et textures. Les dentelles noires prennent place autour et à l’intérieur de la forme. Les fils et rubans s’emmêlent et l’espace de quelques heures, le temps s’arrête.

détail de la broderie - Patience et Petits points

La broderie commence à prendre forme, il faut maintenant trouver l’équilibre entre les volumes, les couleurs et les matières. C’est la deuxième étape.

Et c’est bien souvent la plus difficile pour moi. Je commence à trop réfléchir, à douter. Est-ce que ce n’est pas trop sombre ? Faut-il ajouter une troisième couleur ? Ajouter des éléments ? Etc. Il lui manque ce petit « quelque chose » qui fera toute la différence, mais quoi ?

Alors je tourne en rond, je le regarde de près, de loin, à l’envers, au secours ! Je n’arrive plus à penser, c’est le moment de prendre l’air…

détail de la broderie - Patience et Petits Points

Pendant plusieurs jours, je tâtonne.

J’ajoute une nouvelle couleur, l’argent / gris pour apporter de la lumière et contraster la broderie (Les cuvettes et paillettes sont posées à l’aiguille, car je ne maîtrise pas encore la technique au crochet de Lunéville).

Finalement, des formes se détachent de l’ensemble et lui donne un aspect de récif corallien. L’idée me plait, je continue dans cet esprit en ajoutant des détails avec quelques points de broderie broder par-dessus.

Puis vient la question que tout le monde se pose. Quand doit-on s’arrêter ?

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Showing 4 comments
  • veronifleur
    Répondre

    Bel exercice d’improvisation ! Le résultat est génial. Bravo et encore, encore…. On attend tes posts avec grande impatience !

    • Marie

      Merci !

  • ombre29
    Répondre

    Cette création me plaît toujours autant ! L’équilibre est parfait ! Et pourtant, comme tu le sais, je n’aime pas le rouge.

    • Marie

      Merci beaucoup !

Qu'en pensez-vous ?

écrivez votre demande et appuyez sur la touche "entrer" pour lancer la recherche

8300d6640014ca5d186f1ce3fcb7ad3cqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq
16 Partages
Partagez14
Épinglez1
Tweetez
+11