Initiation à la broderie de Lunéville à l’école Lesage

 dans Cours / stages, Découvrir

Aujourd’hui je laisse la parole à Sophie, qui comme moi est une passionnée d’art textile. Je vous invite à découvrir son initiation à la broderie de Lunéville lors d’un stage à l’école Lesage. Bienvenue Sophie !

—-

Tout d’abord, je tiens à remercier Marie qui accueille un de mes articles sur son blog. Je me présente je suis Sophie Malet et j’ai récemment créé le blog couture-et-artstextiles qui parle de ma passion pour le textile et de sa relation avec l’art.

Pour stimuler ma créativité, j’aime bien découvrir régulièrement de nouvelles techniques. C’est pourquoi j’ai voulu m’initier à la broderie de Lunéville à l’école Lesage.

broche réalisée lors d'un stage à l'école Lesage - couture et arts textiles

Qu’est-ce que la broderie de Lunéville ?

Cette broderie particulière, apparue en 1810, vient de la ville de l’est de la France dont elle porte le nom. Le point de Lunéville est un point de chaînette qui permet de travailler sur des matières très fines et délicates comme le tulle. Cette technique est destinée à fixer des perles et des paillettes de façon précise.

Pourquoi ai-je choisi d’aller chez Lesage ?

La maison Lesage est une maison de brodeur d’art ancienne qui a été reprise en 2002 par Chanel. Elle fait désormais partie de la société Chanel par Affection, ce qui lui permet de continuer à travailler pour d’autres maisons de Haute Couture et de ne pas entraver sa créativité.

Lesage a conservé son école créée par M. Lesage en 1992 qui se trouve dans ses anciens ateliers. Elle propose des stages de découvertes et également des cursus professionnels reconnus par toutes les maisons de couture française. C’est une formation qui a un rayonnement international. En allant chez eux, j’avais l’impression de toucher les étoiles de la haute couture !

Le déroulement du stage

L’objectif du stage était d’apprendre les bases de la broderie de Lunéville en faisant une broche brodée. Il y avait plusieurs modèles possibles : le papillon, la libellule et la colombe. Le choix était difficile car les trois modèles sont magnifiques et j’ai finalement choisi la colombe.

broche réalisée lors d'un stage d'initiation à l'école Lesage - couture et arts textiles

Le matériel

Le matériel pour pratiquer la broderie de Lunéville est particulier. Il faut :

  • un métier de broderie.
  • un crochet : pour moi l’achat de mon crochet a été un moment magique, j’avais l’impression que je choisissais ma baguette magique comme dans Harry Potter !
  • des perles de rocaille de haute qualité qui sont déjà enfilées.
  • du fil de bonne qualité.

Ce n’était pas ma première expérience du crochet de Lunéville j’avais eu une petite initiation avec Yann Lagoutte, brodeur meilleur ouvrier de France et enseignant à l’Ecole de Broderie de Pascal Jaouen, pour ceux qui ne le connaissent pas.

Il a vraiment attiré notre attention sur la sécurité. En effet, le crochet de Lunéville est particulier : il se termine par une sorte de petit hameçon. Donc, si le crochet entre dans la main, il ne faut pas tenter de le retirer, mais appeler les secours pour qu’un médecin le fasse. Après, ce type d’accident est quand même rare : les brodeuses de chez Lesage font ça toute la journée et elles vont très bien ! Mais c’est bien de connaitre les risques pour ne pas paniquer et savoir ce qu’il faut faire, si besoin.

matériel pour la broderie de Luneville - couture et arts textiles

Apprendre la gestuelle

Les premiers gestes techniques quand on démarre ce type de broderie servent à préparer son travail :

  • montrer le métier de sorte que le tissu soit bien tenu
  • transférer en un seul geste les perles de rocaille (qui sont enfilées sur un fil de mauvaise qualité) sur un fil de bonne qualité en roulant subtilement les deux fils entre eux. Une fois que j’avais fait ça et que j’avais évité la pluie de perles je me sentais comme un agent de “Mission Impossible” mais l’aventure n’avait pas encore commencé … En effet, je ne m’étais pas encore attaquée au point de Lunéville !

Il y a, en effet, un petit coup de main à acquérir. Aussi, je vous conseille de faire des lignes avec juste un fil pour le comprendre et l’apprivoiser avant de vraiment commencer à broder.

Une astuce est de mettre “le trou de l’hameçon” du même côté que la vis (qui sert à fixer l’aiguille) du crochet. Ainsi cela donne un repère visuel, car lorsque l’on pratique la broderie de Lunéville on ne voit pas ce qu’on fait, puisque tout se passe en dessous du métier …

Apprendre le point de chaînette

Comme on ne fait pas de nœud, on commence son ouvrage par un point de départ qui permet de fixer le fil au tissu. Ensuite, on réalise le point de chaînette en passant par les étapes suivantes :

  1. on pique le crochet verticalement dans l’étoffe,
  2. avec la main gauche on passe le fil dans le crochet,
  3. on fait un demi-tour avec le crochet pointe vers la droite en maintenant une légère tension sur le fil,
  4. on tire le crochet vers le haut de l’étoffe,
  5.  on maintient une légère tension sur le fil avec la main gauche pour garder la boucle obtenue sur le crochet,
  6. on fait un demi-tour et on pique à quelques millimètres pour faire le point suivant.

Une fois que l’on maîtrise le point de chaînette, on peut le faire un intégrant les perles. La Maison Lesage a fait un magnifique livre qui s’appelle “Ecole Lesage chez vous” qui explique très bien les techniques et propose plusieurs projets à réaliser. Je vous le recommande, mais rien ne vaut de prendre un cours directement chez eux.

Livre l'école Lesage de chez soi

Lorsque l’on passe des heures à broder en étant très attentif à ses gestes pour ne pas se tromper, on entre dans un état méditatif. Par conséquent, il règne une atmosphère très zen dans l’atelier Lesage. Tous les niveaux sont confondus, cela permet de voir les magnifiques ouvrages des futures brodeuses “pro” et c’est vraiment très inspirant !

Conclusion

Il me reste une petite envie : c’est de me rendre à Lunéville pour visiter le magnifique château qui abrite le conservatoire des broderies de Lunéville ! J’aimerais y prendre un cours, car ils proposent différents cours de broderie de tous niveaux.

J’espère que cet article vous a donné envie vous intéresser à la broderie de Lunéville, car c’est un véritable trésor !

Si l’aventure vous tente je serais très heureuse de vous accueillir sur mon blog couture-et-artstextiles, car j’explore en ce moment la broderie et les traditions textiles sur les cinq continents !

Chaque fois que je vois quelqu’un qui s’intéresse à la broderie cela me fait un immense plaisir ! C’est pourquoi je vous remercie très chaleureusement d’avoir lu cet article.

 

 

© Toutes les images de cet article appartiennent à Sophie Malet. Merci de ne pas les utiliser sans son autorisation. Ces images ne sont pas libre de droit.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Showing 7 comments
  • Véronifleur
    Répondre

    Merci pour cette belle découverte.

    • Marie

      Merci aussi à Sophie pour ce bel article 🙂

  • Véronifleur
    Répondre

    Quelle patience et quel résultat ! Je suis admirative.
    J’attends toujours avec impatience les articles de Patience et Petits Points pour rencontrer des artistes que je n’aurai sans doute pas la chance de découvrir autrement, des techniques et des créations qui donnent envie….

    • Marie

      Merci pour ton petit mot,cela me fait toujours plaisir.

  • Josh
    Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cette magnifique broderie de Lunéville.
    Vos articles sont toujours d’une grande qualité et nous font découvrir les merveilles de la broderie
    Bon week end.

    • Marie

      Oh la la je réponds un peu tard, pardon. Je suis un peu absente sur le blog en ce moment, j’ai commencé trop de projets en même temps et je n’ai pas fini grand choses… Merci beaucoup pour votre visite, vos messages sont toujours un vrai bonheur pour moi, encore merci 🙂

pingbacks / trackbacks
  • […] semaine, et c’est une première pour moi, j’ai écrit un article sur le blog Patience et Petits Points. Il s’agit du blog de Marie, une bloggeuse passionnée par les arts textiles et plus […]

Qu'en pensez-vous ?

écrivez votre demande et appuyez sur la touche "entrer" pour lancer la recherche

e5e4ed954cd23f5e4ad275df4a0e20a7|||||||||||
40 Partages
Partagez38
Épinglez1
Tweetez
+11