sous les nympheas

Cher journal,

J’ose enfin me lancer.

Cela fait maintenant un an que je tourne autour…

Il y a un an, j’ai fait un dessin et j’ai commencé un échantillon pour tester quelques points, puis plus rien. Aujourd’hui je comprends enfin pourquoi.

L’idée de faire et refaire me paralyse. Je n’aime pas faire plusieurs fois la même chose. ça m’ennuie terriblement ! Et je perd tout plaisir à créer. Alors lorsque l’on m’a conseillé de commencer par broder des échantillons, ma broderie devenait une corvée. La joie de broder, d’explorer, de jouer avec les matières s’est envolée.

Faire des échantillons c’est bien, ça permet de tester, de faire des erreurs, de réajuster sans endommager son travail. Seulement, ça ne me convient pas, j’y vais à reculons sans aucun plaisir. Une corvée.

Aujourd’hui, un déclic : Je n’ai rien à perdre tout à y gagner de commencer directement sur mon métier. Si je me plante tant pis ! Mais au moins je fais quelque chose. J’avance, j’apprends.

Et cher journal, cette prise de conscience à été libératrice !

Je suis enfin prête à me lancer.

Il est temps de me faire confiance, confiance en mon intuition.

Envie d'explorer l'univers de la broderie ?

Rejoignez les abonnés de Patience & Petits Points et recevez des mini défis chaque mois pour alimenter votre pratique.

Please wait...

Pour confirmer votre inscription, rendez-vous dans votre boîte mail. Si vous n'avez pas reçu de message, pensez à vérifier vos spams. A bientôt !

Ces articles pourraient vous plaire

2 Commentaires

  1. Comme vous , je n’aimerais pas du tout m’imposer des essais ou échantillons .
    Et pourquoi se faire du mal 😉 , s’obliger à cela ?
    Chacun fait comme cela lui convient .
    Un bon chemin de création à vous Marie ! Profitez bien !!

    • Merci pour votre commentaire ! Mais oui, chacun à sa façon d’aborder la création. J’ai encore tellement à apprendre 🙂


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.