TEST : L’entoilage créatif soluble dans l’eau de Prym

 dans la catégorie Les bases de la broderie

Parmi les nombreuses méthodes de transfert à notre disposition, il existe des papiers hydrosolubles qui permettent de reporter le motifacilement et rapidement sur tout type de tissu (ou presque… le tissu doit pouvoir être trempé dans l’eau sans rétrécir ou déteindre). 

Dans un précédent article, je vous présentais le Solufix de Vlieseline et comment l’utiliser. Dans ce nouvel article, j’ai testé pour vous l’entoilage créatif de Prym.

Comment utiliser l'entoilage créatif de Prym ? Test produit en vidéo + tutoriel en image

Test de l’entoilage créatif soluble dans l’eau de Prym 

Dans le cadre de la broderie main, l’entoilage créatif peut être utilisé pour reporter un motif sur un tissu fin et extensible ainsi que sur un tissu texturé.  

J’ai alors choisi deux chutes de tissu pour le tester : un tissu extensible et un tissu éponge. Pour l’occasion, j’ai également dessiné une petite branche de symphorine que vous pouvez télécharger à la fin de cet article.  

Pour le test de l’entoilage créatif de Prym, j’ai réalisé une vidéo, que vous pouvez visionner juste en dessous ou en allant sur ma chaîne Youtube.  

Comment utiliser l’entoilage créatif de Prym ? 

Découpez un morceau d’entoilage assez grand pour être entièrement tendu dans le tambour à broder. 

couper un morceau d'entoilage créatif de Prym

Redessiner le motif par transparence sur l’entoilage à l’aide d’un crayon.

Reporter le dessin sur l'entoilage créatif soluble dans l'eau

Fixer le papier sur votre tissu à l’aide de grands points avant et tendre l’ensemble dans un tambour.

Fixer l'entoilage sur le tissu

Broder votre broderie en traversant les deux épaisseurs (entoilage + tissu) .

broder son motif

Lorsque votre broderie est terminée, retirer les fils de bâti, puis couper le surplus d’entoilage. Rincer abondamment votre broderie pour dissoudre le papier et laisser sécher à plat. 

Boutique : Entoilage créatif soluble dans l’eau de Prym 

Conseils et retour sur l’entoilage créatif 

Choisir le bon stylo :  

Lorsque j’ai reporté le motif sur mon entoilage, je n’ai pas pensé à la couleur du stylo. De ce fait, au moment de broder, le dessin n’était pas assez lisible sur le tissu pour faire un travail net et précis. Je conseille donc de tester plusieurs stylos, dans un coin de l’entoilage, pour s’assurer que le motif soit bien visible une fois posé sur le tissu. Il sera alors plus agréable de broder son motif.  

Choisir la couleur de ses fils avant de fixer l’entoilage sur le tissu : 

Bien que l’entoilage créatif de Prym soit légèrement transparent, celui-ci masque la couleur du tissu une fois fixé dessus. Il est donc conseillé de choisir ses fils avant pour s’assurer que les couleurs s’accordent bien entre elles. 

Choisir la méthode de transfert en fonction de son tissu : 

J’utilise rarement ce genre de produit, car je brode principalement avec de la toile, mais aussi parce qu’elle fait partie des méthodes de transfert les plus onéreuses du marché. En effet, contrairement au papier carbone qui peut être réutilisé de nombreuses fois, les papiers hydrosolubles (quelle que soit la marque) sont à usage unique. 

C’est pourquoi, je l’utilise peu et uniquement dans des cas particuliers, comme un tissu très foncé ou texturé.  

Conclusion 

L’entoilage créatif soluble dans l’eau de Prym est simple à utiliser et efficace. J’apprécie également le fait qu’il ne soit pas autocollant, car il n’encrasse pas mon aiguille au moment de broder.

Lire : comment utiliser le Solufix ?

Le petit bémol, c’est le conditionnement de l’entoilage. Ce dernier est plié à de nombreuses reprises, ce qui crée des plis difficiles à éliminer. C’est pour moi assez gênant à l’étape du transfert du motif si l’on souhaite être précis. 

Toutefois, ce produit est très utile pour reporter son motif et broder facilement sur des tissus texturés.  

Recent Posts
4 commentaires
  • Claire de Pourtalès
    Répondre

    Merci Marie pour ces tests partagés! Très sympa de ta part!

    • Marie

      Merci Claire 🙂

  • Virginie
    Répondre

    Bonjour et merci pour votre article
    Une petite question : en quelle matière est cette toile hydrosoluble?
    Je brode actuellement sur du magic Canvas qui se rince à l’eau et la composition n’est pas très s « bio »
    Merci

    • Marie

      Bonjour, c’est de l’alcool polyvinylique (100%).

Qu'en pensez-vous ?

0
Donec mi, id, nec Nullam facilisis commodo consectetur

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer