Le point de chaînette échelle

apprendre le point de chaînette échelle

La chaînette échelle, également connue sous le nom de point de chaînette ajouré permet de broder des lignes larges. Le point peut être plus ou moins ajouré en fonction de l’effet souhaité.  

Comment broder une de chaînette échelle ?

Le point de chaînette échelle se brode traditionnellement de haut en bas, cependant, choisissez le sens dans lequel vous êtes le plus à l’aise. Pour ma part, je le brode parfois de gauche à droite (je suis gauchère). 

point de chaînette échelle - schéma pour droitiers
  • Sortez votre aiguille en A. 
  • Piquez en face de A sur le côté opposé (en B) et sortez l’aiguille 2 à 3 mm sous A (en C). Le fil passe sous l’aiguille pour former une boucle. 
  • Avec la pointe de l’aiguille, poussez la boucle vers le côté opposé afin d’élargir le point. Piquez 2 à 3 mm sous B (en D) et ressortez votre aiguille de l’autre côté, en E. 
  • Répétez le point jusqu’à la fin de votre tracé. 
  • Terminez par un petit point de maintien de chaque côté de la boucle. 
chaînette échelle - schéma pour les gauchers

Astuces et conseils 

Faire un essai avant de se lancer : 

Si vous n’avez jamais brodé de point de chaînette échelle, préférez faire un petit essai sur le côté avant de vous lancer directement sur votre ouvrage. En effet, c’est un point qui demande un peu de pratique pour le comprendre et maîtriser la tension du fil (voir le conseil suivant)  

Ne pas trop tirer sur votre fil : 

Pour réaliser un joli point de chaînette échelle, la tension du fil est importante. Lorsque vous formez votre boucle, ne tirez pas trop sur votre fil pour pouvoir élargir la boucle par la suite. Si la boucle est très serrée, le point va se ramasser sur lui-même et se déformer. Mais si vous ne tirez pas assez, il sera trop souple et vous n’obtiendrez pas une belle ligne nette et régulière. 

C’est pourquoi, faire une petite ligne d’essai au préalable permet de se familiariser avec le point pour trouver la bonne tension. 

Comment broder un point de chaînette échelle ? Des schémas et des astuces pour vous aider dans votre découverte de la broderie.

The form you have selected does not exist.

Le point de tige

point de tige

Aussi appelé le point coulé, le point de tige est un point polyvalent en broderie. On le retrouve dans de nombreuses techniques comme la broderie traditionnelle, la broderie d’or, aux rubans, de perles…. Il sert principalement à marquer des contours ou à tracer des lignes, toutefois il peut être également utilisé pour remplir une surface.

Comment faire un point de tige ?

Le point de tige se brode toujours de gauche à droite et le fil est maintenu en dessous du point pour obtenir un bel effet de « corde ».

point de tige en gros plan

point de tige

  • Je sors mon aiguille sur l’endroit du tissu (A) ;
  • Je pique 6 mm plus loin (B), je maintiens avec mon pouce le fil sous le point et je ressors au milieu, entre A et B (C) ;
  • Je pique 3 mm plus loin (D) et ressors mon aiguille à la base du premier point (B), toujours en maintenant le fi sous le point ;
    Astuce : Tirer légèrement le fil vers l’arrière du point, pour marquer le petit trou à sa base. L’aiguille sera alors plus facile à ressortir à cet endroit.
  • Je répète le mouvement autant de fois que nécessaire pour obtenir l’effet d’une jolie « corde ».

Pour les gauchers, si broder de gauche à droite n’est pas confortable, il faut alors broder de droite à gauche mais en maintenant le fil au dessus du point.

Astuces et conseils

Commencer et terminer un point de tige sans faire de nœud :

En général, on ne fait pas de nœud pour commencer ou terminer un point en broderie. Cela permet d’obtenir un dos propre.

Commencer une ligne : On pique à côté de la ligne sur l’endroit de l’ouvrage. Laisser dépasser le fil d’environ 4cm (1). Sortez l’aiguille au début de votre ligne et commencer votre point (2).

commencer le point de tige sans faire de nœud

Terminer sa ligne : Sur l’envers, glisser votre fil sous 4 à 5 points pour le maintenir. Récupérer le fil de départ laisser en attente, le passer sur l’envers et le bloquer de la même façon.

(sous l'ouvrage) terminer son point de tige

Pour un résultat tout en finesse :

Lorsque l’on brode avec un 1 brin de coton mouliné, le point doit être très petit, pas plus grand que 3mm et dans le cas des courbes très serrées, il est nécessaire de faire des points encore plus petits ! (2mm environ).

[mk_blockquote style= »quote-style » font_family= »none » text_size= »12″ align= »left »]

Point de tige ou point coulé : Le point de tige ou point coulé se fait sans tracé. On passe l’aiguille sous un ou sous deux fils horizontaux et sous quatre et six fils verticaux, de façon que le dernier point dépasse toujours de la moitié le premier point. Les contours des monogrammes, des initiales, des chiffres et les dessins pour nappes, serviettes, ect., imprimés sur toile, se font ordinairement au point coulé.

Encyclopédie des ouvrages de Dames par Thérèse de Dillmont – DMC – début XXème siècle

[/mk_blockquote]

 

The form you have selected does not exist.

Le point arrière

Le point arrière est un point linéaire, c’est-à-dire qu’il sert principalement à broder des lignes droites ou en courbes. Ce point est également appelé point piqué ou point de piqûre lorsqu’il n’y a pas d’espace entre les points.

comment faire un point arrière ? schémas pour droitiers & gauchers

[mk_blockquote style= »quote-style » font_family= »none » text_size= »12″ align= »left »]« Point piqué : On appelle ainsi une file d’arrière-points ne laissant aucun intervalle entre eux ; on fait toujours rentrer l’aiguille dans l’orifice de sortie du point précédent, et on la retire, à une distance égale, en avant du point suivant. »
Encyclopédie des ouvrages de Dames par Thérèse de Dillmont – DMC – début XXème siècle

[/mk_blockquote]

point arriere

Comment faire un point arrière ?

Le point arrière se brode de droite à gauche pour les droitiers (de gauche à droite pour les gauchers). Le point doit être régulier pour obtenir un rendu uniforme sur toute la ligne. La broderie n’en sera que plus jolie.

le point arrière pour les droitiers - Patience et petits points

  • Je sors mon aiguille en A ;
  • Je pique en B, en arrière du point A (à droite pour les droitiers et inversement pour les gauchers) et je sors en C, en avant du point A;
  • Je répète le mouvement autant de fois que nécessaire.

Le point arrière pour les gauchers - Patience et Petits Points

[mk_blockquote style= »quote-style » font_family= »none » text_size= »12″ align= »left »]Point arrière : Allant de droite à gauche, on prend six fils de tissu sur l’aiguille, puis on la pique en arrière du point d’où sort le brin, pour le faire ressortir à une distance double, en avant du premier point.

Encyclopédie des ouvrages de Dames par Thérèse de Dillmont – DMC – début XXème siècle

[/mk_blockquote]

[vc_video title= »Le point arrière en vidéo » link= »https://www.youtube.com/watch?v=leyZjYa0XPU »]

The form you have selected does not exist.

Le point avant

Le point avant

Le point avant fait partie des points dit linéaire. C’est à dire qu’il est généralement utilisé pour broder des lignes. En couture, plus connu sous le nom de point droit, il est sert à assembler deux pièces de tissu ensemble, ou bien faire des fronces.

Comment faire le point avant ? schémas pour droitiers et gauchers

Comment faire le point avant ?

Le point avant se brode de droite à gauche pour les droitiers (de gauche à droite pour les gauchers). On peut varier la longueur des points ou la distance ente les points pour obtenir des effets différents. Dans tout les cas, pour un joli rendu il est important de toujours broder avec régularité quelques soit la distance et la longueur choisi.
le point avant pour les droitiers - patience et petits points

  • Je sors mon aiguille en A ;
  • Je pique en B et je sors un peu plus loin en C ;
  • Je répète le mouvement autant de fois que nécessaire.

Le point avant pour gauchers - patience et petits points

[mk_blockquote style= »quote-style » font_family= »none » text_size= »12″ align= »left »]« Le point devant étant le plus simple, est aussi le premier qu’on enseigne aux enfants. Il se fait en piquant toujours l’aiguille dans l’étoffe deux à quatre fils en avant du point qu’on vient de former. Quand le tissu le permet, on relève plusieurs points à la fois sur l’aiguille avant de tirer le brin. Ce point est employé à faire les coutures simples, les fronces, et à assembler des étoffes légères. »
Encyclopédie des ouvrages de Dames par Thérèse de Dillmont – DMC – début XXème siècle[/mk_blockquote]

[vc_video title= »Le point avant en vidéo » link= »https://www.youtube.com/watch?v=QzE6f1AAC30″]